La micro-ostéo pour accompagner la guérison suite à un burn-out

Face à ce monde qui s’emballe, qui tourne à toute vitesse, les cas de “burn out” n’ont de cesse de se multiplier

Produire plus, gagner plus d’argent en un laps de temps toujours plus court, sans regard vers l’autre, constitue un pilier de la philosophie libérale. Face à ce galop incessant, face à ce monde qui s’emballe, qui tourne à toute vitesse, les cas de “burn out” n’ont de cesse de se multiplier. C’est ainsi qu’il sont considérés comme le mal professionnel du siècle. En effet personne n’est épargné, quelque soit la profession (y compris chez les thérapeutes ;-), et chacun peut être touché à n’importe quel moment de sa vie. La vision holistique de la micro-ostéo digitale®, quant à elle, peut être une réponse complémentaire au domaine purement médical

Est-ce donc cela le sens de ma vie ?

 

Courir a-t-il le goût du bonheur ?

Superman et superwoman sont cadres dynamiques, travaillent 50 heures par semaine au bureau, terminent les dossiers chez eux. Demain, ils seront à Venise pour un trip low cost. L’hiver, ils iront au ski, cet été à l’ile d’Oléron. Ils facebookent, ils twittent, ils smartphonent sans arrêt. Ils parcourent 50 000 kilomètres annuels, sortent en boîte, consomment des boîtes.

D’autres n’ont pas choisi. Ils appartiennent à un siècle où le mouvement est devenu largement exalté. Ils soufflent, s’étranglent alors qu’ils rêvent d’une vie plus respirable, alors qu’ils rêvent de calme, de silence, de paix. Ils courent malgré eux, n’écoutent pas leur corps qui s’essouffle alors qu’ils aimeraient ralentir. Un jour, ils craquent, leur cœur craque, leur couple craque. Le burn-out est là, professionnel, sentimental, familial. Et s’il n’est pas là, il n’est pas loin. Est-ce donc cela le sens de ma vie ? Courir a-t-il le goût du bonheur ? se demandent-ils.

Les différents stades qui mènent au burn-out :

Difficile d'anticiper un burn-out, tant les symptômes en sont différents d'une personne à l'autre. Et impossible, évidemment, de prévoir l'instant et le lieu où l'organisme atteint son point de rupture. En revanche, connaître les diverses phases de cette pathologie permet, en cas de premiers signes ou de crise, d'adopter les bons réflexes.

Les différents stades qui mènent au burn-out :

1 - La phase d'alarme

Le surmenage : après une longue période d'hyperactivité, allant souvent de pair au départ avec un réel plaisir à accomplir ses tâches, commence le stade de la surchauffe.

La grosse fatigue : le stress devient chronique. Au-delà de six mois d'affilée, il finit par épuiser le corps, avec des répercussions physiques et psychiques.

Les premiers symptômes : maux de tête, de dos, irritabilité, troubles visuels... à ce stade, ces signaux d'alerte, non spécifiques d'une pathologie précise, sont rarement reliés à un possible burn-out.

2 - La phase de résistance

L'engrenage : fatigué et par conséquent moins efficace, le salarié redouble d'efforts plutôt que de demander de l'aide à l'extérieur. Il entre dans un cycle d'acharnement et de travail compulsif.

La désocialisation : vacances, week-ends, soirées, le travail occupe une place toujours plus grande. La sphère familiale est peu à peu délaissée, ainsi que les activités sociales et amicales.

L'isolement : malgré tous ces signes qui devraient l'alarmer, la personne s'enferme dans l'isolement et le déni. A ce stade, seuls ses proches sont généralement en mesure de donner l'alerte.

3 - La phase de rupture

La désillusion : le plaisir s'efface et le corps atteint ses limites. Le travail s'en ressent et les efforts sont de moins en moins reconnus. Fatigué et déçu, le sujet commence à perdre espoir. L'anxiété grandit et l'estime de soi diminue.

Les troubles : les insomnies deviennent chroniques et d'autres pathologies apparaissent (hypertension, eczéma, infections...) La dérive devient visible car le comportement change : emportement, cynisme...

Les expédients : pour tenir coûte que coûte, certains se tournent alors vers les substances chimiques (des somnifères pour dormir, des tranquillisants) et des excitants pour mener à bien leurs activités quotidiennes...

4 - La phase de burn-out

L'effondrement : le long processus s'achève. Epuisé sur les plans émotionnel, physique et psychique, la persone craque. Ayant brûlé toutes ses réserves, elle n'est plus capable de travailler.

La maladie : crise de panique, atonie... ou, pis, accident cérébral ou cardiaque. Certains plongent dans la dépression, d'autres deviennent violents.

Le traitement : un arrêt de travail, avec suivi médical et psychologique, aidera à retrouver un équilibre. Mais il pourra rester des traces indélébiles, comme une fragilité plus importante au stress.

Le burn-out est la conséquence d'un stress qui s'installe durablement, au point de devenir chronique. Il peut être évité à condition de gérer en amont la tension quotidienne.

Ralentir, s'accorder du temps

Le secret réside surtout dans le fait de s'accorder du temps pour toutes les activités - dîners entre amis ou en famille, engagement dans une association... - qui permettent de se ressourcer en dehors du cadre professionnel, et ainsi d'équilibrer vie professionnelle, personnelle et sociale. Faire de l'exercice physique et manger sainement accompagne les guérisons par le confort physique et  la santé mentale.

« Ralentir, c’est aussi prendre le temps de regarder en nous-mêmes, d’être à l’écoute de nos émotions, de notre ressenti. Au contraire, une vie pleine de choses à faire est parfois vide de sens »,

Thomas d’Ansembourg.​

La micro-ostéo considère dans la majorité des cas un burn-out comme la conséquence d’une suite adaptative plus ou moins complexe. Les surrénales, les nerfs, les muscles, l'énergie, les émotions, le mental, les relations sociales et professionnelles, ...ici tout s'effondre. Systèmes nerveux, digestif, musculaires, hormonal, la micro-ostéo exprime tout son potentiel en vous offrant un soin global et vous sera d’une aide précieuse dans cette situation désagréable.

Gérer son capital santé

La Micro Ostéo vous aide à gérer, de manière responsable et autonome, votre « capital santé » et vivre plus confortablement votre quotidien.

Restaurer naturellement l'homéostasie de l'organisme

Un suivi en micro-ostéo digitale vous permet de soulager vos douleurs présentes, lever les différentes tension, restaurer l'homéostasie de votre organisme et de redonner de l'espace à l'ensemble de votre corps.


Grâce à sa douceur et son efficacité globale, la micro-ostéo vous accompagne naturellement vers plus de liberté physique et mentale.​ La Micro Ostéo est à la fois préventive et curative.

Allier la douceur de la micro ostéo et la sagesse des plantes

Formée et certifiée en fleurs de Bach, phytothérapie et aromathérapie, je pourrais complémenter votre séance de micro-ostéo avec une fleur, une plante ou une huile essentielle pour soutenir les bienfaits de la séance et vous offrir un soin efficace et holistique.

Micro ostéo digitale marie berthaud guérande

MARIE BERTHAUD

MICRO - OSTEO certifiée M.O.D.

membre praticienne de la fédération francophone de micro-ostéo digitale

GUÉRANDE

Cabinet de santé pluridisciplinaire

4 rue Alphonse Daudet

Sur rendez-vous au 07-83-30-30-25

  • Adresse - Plan
  • Facebook Social Icon